Thunderball – My name is Lele, Uku Lele !

Pour débuter notre rubrique « c’est quoi cette chanson Peter », j’ai choisi le titre Thunderball, interprété par le Ukulele Orchestra of Great Britain, et chanté par Peter Brooke Turner.

Peter Brooke Turner
Peter Brooke Turner (photo www.uogbfrogsfan.org)

Un titre qui a servi de bande originale à un film de James Bond : en anglais Thunderball, et en français Opération Tonnerre. Le film est sorti en décembre 1965 (le 17 en France, le 21 au Etats-Unis et le 29 au Royaume-Uni).
L’histoire : lorsque deux bombes atomiques sont dérobées par le Spectre, James Bond est mandaté par le gouvernement britannique pour retrouver les bombes. Pour ce faire, il devra se rapprocher du N°2 de l’organisation criminelle, Emilio Largo. Aidé par le MI6 ainsi que par son fidèle allié Félix Leiter, de la CIA, Bond devra patrouiller les fonds marins des Bahamas afin de retrouver la trace des bombes manquantes (source Wikipedia).
Dans ce film, l’espion de Sa Majesté est incarné par le beau Sean Connery, accompagné par une James Bond Girl française : la première d’ailleurs, il faut le souligner : Claudine Auger (également élue miss France 1958 !)
Qui dit James Bond, dit super bande originale. A l’époque, c’est Tom Jones qui s’y colle. Tom Jones ? Celui-là même qui a fait un retour fracassant dans les années 2000 avec un remix de son Sex bomb. Ah le Tom, il fallait le voir dans son petit pantalon de cuir bien collant… Rappelons également que Tom participe à la BO de Mars Attacks, avec ce disco incontournable qu’est It’s not unusual

Mais revenons à nos ukuleles ! Pour résumer, la chanson nous dit que James Bond a toujours une longueur d’avance : que quand les uns marchent d’autres courent, que quand certains ne font que parler d’autres agissent, etc. Bon ben c’est James Bond, donc on ne s’ennuie jamais !
Pour l’anecdote, quand Peter jouait avec son autre groupe, les Ukulele Kings (je vous en reparlerai) le batteur – qui faisait lui aussi partie d’un autre groupe- lui a fait écouter leur version de cette chanson. Il a beaucoup aimé, surtout le final, et il a décidé de la chanter avec les Ukulele Kings et avec le Ukulele Orchestra. Une bonne idée car ce titre lui va comme un gant, avec sa magnifique voix de crooner façon Franck Sinatra. On l’imagine aisément jouer les espions au service de la couronne britannique, au volant d’une Aston Martin, un ukulele sur le siège passager, avec cette classe qui est la sienne. Et quel délice de le voir en concert mimer carrément la chanson, et mettre tout ses talents d’acteur au service de ce titre, sans vous parler du final…

Et je la trouve où, moi, la chanson ?

• sur l’album Live in London #2 (ici), (cliquez sur le petit haut parleur pour avoir un aperçu sonore)

• et en vidéo sur le DVD BBC Proms (ici)

Pour tout savoir de la vie de Tom Jones, allez voir son site, et surtout sa Tomography !

Allez juste pour le plaisir des yeux Tom Jones thunderball version live dans les années 60…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pour monter, c'est par là
This site is protected by WP-CopyRightPro