Carnegie Hall : l’article du NY Times

bonjour

pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu, voici le lien pour lire l’article du New York Times suite au concert du Ukulele Orchestra au Carnegie Hall mardi soir.

Pour l’auteur du papier, le moment le plus révélateur du spectacle est intervenu pendant l’interprétation de Psycho Killer des Talking Heads (« David Byrne a loupé le coche en n’enregistrant pas la chanson avec un orchestre de joueurs/chanteurs de ukulele »). Mais aussi pendant Life On Mars.

Le journaliste cite aussi la bonne surprise de l’interprétation a capella de Pinball Wizzard des Who (« que l’on pourrait penser naturel au ukulele vu la guitare à l’origine »), et n’oublie pas non plus de citer « les antiquités » (c’est lui qui le dit pas moi !) Born to be wild ou Anarchy in the UK des Sex Pistols, ainsi que les chansons plus récentes comme Teenage Dirtbag de Wheatus ou Smells like teen spirit de Nirvana.
Comme vous le verrez sur la photo (et comme vous le lirez), il semble que Kitty n’était pas du voyage (apparemment elle était souffrante, on lui souhaite un bon rétablissement).

Je passe sur le couplet qui parle du ukulele en général et dans lequel le journaliste cite notamment Tiny Tim ou George Formby… Mais pas sur la non citation de Richie : le journaliste parle des solos joués par Dave et George. Mais même si Dave et George font effectivement des solos, comment a-t-il pu ne pas citer Richie ?
Dans l’ensemble, le journaliste a apprécié la prestation du groupe, comme il le souligne à la fin quand il évoque Jonty sifflant Bach : « le tout arrangé intelligemment, et interprété avec humour, énergie et virtuosité ».

• l’article est à lire ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pour monter, c'est par là
This site is protected by WP-CopyRightPro