Richie… around the clock !

Bonjour,

aujourd’hui dans « C’est quoi cette chanson Peter ? », j’ai choisi de vous parler de Rock around the clock.

Un titre plein de surprises, que j’affectionne particulièrement car c’est surement le premier morceau de rock’n’roll que j’ai écouté étant petite, grâce aux bon vieux vinyles de mon papa. Bill Haley pour moi c’est évidemment Rock around the clock, mais aussi Shake Rattle and Roll ou encore See you later alligator (ici). Et j’avoue qu’en faisant quelques recherches sur le net pour vous parler de Rock around the clock, j’ai découvert l’histoire de cette chanson dont j’attribuais la paternité, par erreur, à Bill Haley.

A l’origine, ce titre a été composé par Max C. Freedman and James E. Myers, en 1952. Mais sa version la plus connue date de 1955, grâce à l’interprétation de Bill Haley and the Comets. A l’origine, la chanson s’appelait « We’re gonna rock around the clock tonight » mais il a été raccourci, et est resté sous cette forme depuis. Il existe d’autres chansons qui portent le même titre mais elles n’ont rien à voir avec ce fameux rock. Cependant, il est une autre chanson qu’il faut connaître quand on parle de Rock around the clock, c’est Move it on over, de Hank Williams, le père de la country. Ce titre date de 1947 mais la ressemblance au niveau de la mélodie est assez troublante… (même s’il se dit que cette chanson est elle même très proche de Going to move to Alabama de Charley Patton – 1929. ici)

Mais revenons à Bill Haley et à ses Comets. L’un des premiers succès du groupe s’intitule Crazy Man Crazy (la vidéo est ici) en 1953, suivi de Shake Rattle and Roll (ici) en 1954. Rock around the clock était au départ sur la face B d’un 45 tours ! Ce n’est qu’en 1955 que la chanson se classe en tête des charts et du prestigieux Billboard : il a en effet servi de générique d’ouverture au film Blackboard Jungle (le trailer ici).

Le titre s’est classé 1er le 9 juillet 1955 premier au Billboard américain, restant 8 semaines à cette position. Alors qu’en Angleterre, le titre était déjà entré dans les charts à la 17e place dès janvier 1955.

Pour la petite histoire…

Au Ukulele orchestra of Great Britain c’est Richie Williams qui chante le titre. Et pour cause, Richie est « monsieur » Rock’n’roll : regardez la vidéo de Richie à l’époque où il jouait de la guitare (et oui !) avec Karl Terry and the Cruisers (ici, si vous ne l’avez pas reconnu, Richie est le guitariste avec le costume rouge) à Liverpool. Richie connaissait les paroles et la musique, il était donc logique qu’il chante la chanson avec le UOGB. Il aime d’ailleurs toujours jouer du rock, et notamment les morceaux de Bill Haley.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la chanson, visitez la page wikipédia (ici, qui est la source principale de cet article) et ce site (ici)

Et bien sûr… Bill Haley and the Comets !

La chanson version UOGB est disponible en CD sur Live in London 2 et en vidéo sur le DVD du concert BBC Proms (ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pour monter, c'est par là
This site is protected by WP-CopyRightPro