The Keeper, le nouvel album du UOGB : Cecil Sharp et les chansons traditionnelles explorées par l’UOGB

1 année ago julie 0

Cette semaine, l’Ukulele Orchestra of Great Britain a annoncé la sortie d’un nouvel album : The Keeper, the Cecil Sharp songbook as explored by the Ukulele Orchestra of Great Britain.

Un album que j’attendais depuis longtemps. En juillet 2012, je m’étais rendue au Town Hall / Symphony Hall de Birmingham pour assister à un spectacle différent du show du groupe : un spectacle qui explorait les chansons traditionnelles anglaises collectés par Cecil Sharp.

The Ukulele Orchestra of Great Britain Waly Waly on the Ukulele
Le UOGB en 2012 lors de la première représentation de Waly Waly on the ukulele, au Town Hall de Birmingham (photo J. Vandard /uogbfrogsfan.org)

The Keeper est donc un album qui rassemble ces chansons. Un titre d’album en référence au surnom donné à Cecil Sharp en tant que « conservateur » de cette musique traditionnelle, grâce à son travail de collecte, d’édition et de publication des chansons.

The Keeper est aussi le titre d’une chanson qui raconte l’histoire d’un chasseur qui essaie de tuer une biche. Le groupe explique sur son site que « sans l’édition judicieuse des paroles » (qui sont en fait une métaphore sexuelle), la chanson n’aurait jamais pu être publiée à l’époque. Cecil Sharp a également collecté des chansons folks américaines, qui se révélaient être des variantes des chansons du répertoire anglais. Les chansons anglaises ont en effet voyagé outre-Atlantique avec les premiers colons. Beaucoup de morceaux jazz, pop, rock ou country ont pris leur racine dans ce répertoire, comme St Jame’s Infirmary ou The House of The Rising Sun , popularisée par The Animals , et en France par Johnny Halliday sous le titre Les Portes du pénitencier.

Le concert qu’avait donné le groupe en 2012 était une commande du Town Hall / Symphony Hall de Birmingham. Les recherches ont eu lieu à la Cecil Sharp House à Londres (où le groupe avait son bureau il y a bien longtemps). Et des musiciens ont donné leur avis sur ce travail, parmi lesquels Robert Plant (de Led Zeppelin).

thekeeper-front

Alors à tous ceux qui veulent découvrir une autre facette de la musique anglaise, et écouter le groupe dans une autre forme de performance, n’hésitez pas. Les pré commandes sont ouvertes. La date de sortie est estimée au premier mai. Les envois débuteront ensuite.

Vous pouvez écouter des extraits sur le site du groupe (ici).

Le groupe rejouera le spectacle le 15 mai au Town Hall de Birmingham. Si vous pouvez y aller, n’hésitez pas non plus. La salle est fantastique, tout comme le concert.

 

Enfin, si vous ne l’avez pas encore, l’album (ever such) Pretty girls (des classiques punk du 20e siècle) est lui aussi toujours dispo.

 

Partager / Share